Albert Manfred et l’apogée des études soviétiques sur la Révolution françaiseстатья

Статья опубликована в высокорейтинговом журнале
Статья опубликована в журнале из списка Web of Science и/или Scopus
Дата последнего поиска статьи во внешних источниках: 14 августа 2017 г.

Работа с статьей


[1] Bovykine D., Chudinov D. Albert manfred et l’apogée des études soviétiques sur la révolution franaise // Annales Historiques de la Revolution Francaise. — 2017. — no. 1. — P. 79–102. Albert Zakharovitch Manfred (1906-1976) était à l’époque le Président d’honneur de la Commission internationale pour l’étude de l’histoire de la Révolution franaise, l’un des dirigeants de l’Association URSS-France. Le nombre de ses ouvrages traduits en franais était considérable. Toute sa vie Manfred étudiait l’histoire de France, A. Soboul et M. Reinhard, C.-E. Labrousse et R. Mandrou était parmi ses amis. Dès 1962, Manfred occupait le poste de rédacteur en chef de l’Annuaire d’Etudes franaises, périodique créé à son initiative et qui paraît encore aujourd’hui. Avec l’académicien V. Volguine Manfred a publié les Œuvres choisies de Marat en trois volumes. Sous sa rédaction et accompagnés d’une introduction conséquente de sa part, paraissent pour la première fois en russe trois volumes d’Œuvres choisies de Maximilien Robespierre. Maintenant, Manfred très connu en Russie est oublié en France et les auteurs voudraient rappeler aux lecteurs franais le destin de ce chercheur remarquable.

Публикация в формате сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл сохранить в файл скрыть